Agathe, le transfo, le travail, la météo

Aujourd’hui, Agathe se sent toute corporate. Elle enfile son plus beau costume, ses chaussures de cuir et son joli manteau, et se dirige toute guillerette vers la gare.

Sauf que ça, c’était sans compter sur le transfo qui a cramé il y’a quelques jours. Autant dire que les trains, c’est compromis.

Qu’à cela ne tienne, Agathe prendra le bus.

Sauf que ça, c’était sans compter sur la météo qui a décidé que c’était une bonne idée d’enneiger le monde en plein mois de mars. Heureusement, le bus bravant le mauvais temps finit par passer (et même, il fait chaud dedans).

Arrivée à destination, Agathe se dirige vers le tram.

Sauf que ça, c’était sans compter sur la météo, qui, en accord avec sa politique du moment, complète le mauvais temps par un froid de canard (Agathe sait de quoi elle parle, elle en a dans son poulailler). Donc, les rails sont tout gelés. Autant dire que le tram, là tout de suite, c’est compromis.

Qu’à cela ne tienne, Agathe marchera jusqu’à la prochaine station de bus. Même pas peur.

Sauf que ça, c’était sans compter sur tous les gens qui ont eu la même idée. Ni sur la fréquence des bus, on se croirait dans les Hautes-Alpes. Autant dire que le bus, là, c’est compromis.

Qu’à cela ne tienne, Agathe marchera jusqu’au bureau. Et arrivera blanche de neige. Même pas en retard !

Agathe commence donc à travailler, tout en surveillant d’un oeil l’évolution de la couche de blanc, là, dehors, par la fenêtre.

16h30, la neige commence à atteindre le niveau critique de « ça tient sur le parking des voisins ». Agathe vérifie que le tram et les bus marchent (ben oui, le transfo du train il est toujours cramé), remet son joli manteau, et se dirige toute guillerette vers la sortie.

Bon, apparemment, il y’a un micro-climat sur le parking du voisin, parce que là, dehors, la neige elle tient vraiment très bien, quand même.

Agathe prend donc son tram, puis se dirige vers l’arrêt du bus. « prochain bus : 1 minute ». Chouette !

Sauf que ça, c’était sans compter sur les petits désagréments liés aux intempéries (comme ils disent). Par exemple, une voiture, ça accroche beaucoup moins bien, sur la neige bien froide. Et quand la route monte, ben, pas l’auto. « Prochain bus : 9 minutes ».

Agathe voit les routes se faire fermer les unes après les autres, et se dit qu’elle a quand même de la chance, la sienne roule encore plutôt bien. « Prochain bus : 25 minutes ».

Agathe commence à comprendre que pour le bus, ça commence à être compromis.

Qu’à cela ne tienne, Agathe fera du stop !

Mais ça, c’était sans compter sur l’amabilité du conducteur fatigué qui se fait arrêter en pleine montée sur sol-patinoire avec tempête de neige à la clé. Agathe trouve une gentille dame qui l’avance un peu, puis, plus rien. Sauf un monsieur aimable comme une chaussette trouée après 15 jours sur le GR20, qui trouve que quand même, une oie dans sa voiture, c’est insensé. Autant dire que pour le stop, c’est compromis.

Qu’à cela ne tienne, Agathe marchera ! Et puis après tout, on est toujours sur la ligne du bus, il va bien finir par arriver ! « Prochain bus : 37 minutes ».

Mais ça, c’était sans compter sur … « Prochain bus : service interrompu ». Autant dire que pour le bus, c’est compromis.

Qu’à cela ne tienne, Agathe finira à pieds. Trempés, les pieds. Le cuir, ça imperméabilise pas son homme (ni son oie).

Agathe commence à rêver à une bonne soupe chaude. Ou un bain. Ou les deux, en fait. Avec un grand verre de vin. Parce que là, il neige (fort), il fait froid (fort), elle est trempée (fort), elle à mal aux pattes (fort). Mais victoire, au bout de la rue, le château apparaît, Agathe est arrivée.

Et là, Agathe se dit qu’avoir son petit chez soi, quand même, c’est vachement bien.

Conclusion : Si la ponctualité est la politesse des rois, ce n’est pas parce qu’on habite près d’un château qu’on arrive en temps et en heure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s