Marie-Cu, le jardin et le destin

Je sais plus si je vous l’avais dit, mais Marie-Cu brasse des bières à ses heures perdues.

Un peu de tout: de la Belge bien forte, des Allemandes bien sobres, des Anglaises, des blondes, des brunes, des expérimentales (mais pas d’IPA c’est trop a la mode pour une autruche hors du temps). Bref des binouzes en folie.

Fig1. Des binouzes en folie.

 

L’autre jour, Marie-Cu passe au jardin. Et là, qui se dandine sous son bec ?

Des houblons sauvages. Des beaux cônes en veux tu en voilà.

Si c’est pas un signe du destin.

Fig2. Un signe du destin

 

(De manière decorrelée Marie-Cu a reçu une invitation à une soirée disco au But du coin elle ne sait trop qu’en penser)

Marie-Cu, bierivore

2 réflexions sur “Marie-Cu, le jardin et le destin

  1. Pingback: Marie-Cu, Oie rangée | Agathe

  2. Pingback: Marie-Cu s’envole | Agathe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s