Courants d’air et danger de mort dans les Balkans

Image : « Zatvori prozor !  » = « Ferme la fenêtre ! »

24.06.16, Agathe, à Belgrade

Aujourd’hui j’ai mal à tête et la gorge qui pique parce je me suis lavée les plumes de la tête ce matin et ai gardé la fenêtre ouverte le temps qu’elles sèchent. Or ici, en Serbie, certaines choses rendent étrangement malades. J’ai nommé entre autre les courants d’air, les cheveux mouillés dehors et le fait de s’asseoir sur du béton froid (un muret par exemple.)

Le phénomène le plus connu d’entre tous et celui du propuh/promaja, le fameux courant d’air qui tue.

"Ecoute mamie : Les courants d'air tuent. Mets une veste, sêche tes cheveux, ferme les fenêtres

« Écoute mamie : Les courants d’air tuent. Mets une veste, sèche tes cheveux, ferme les fenêtres

Ne vous étonnez donc pas si des mamies ferment les fenêtre des bus sous 40°c. « Personne n’y croit, tout le monde vit avec » : les gens évitent quand même soigneusement de s’exposer aux courants d’air.

"Ca pourrait être nous Mais promaja"

« Ca pourrait être nous
Mais promaja »

D’habitude ça me fait plutôt sourire, je trouve ça mignon et original et je respecte. Cependant j’ai l’impression que l’effet combiné des croyances de tout le monde autour de moi a un effet mystique sur mon système immunitaire, qui fait que MOI AUSSI deviens vulnérable à ces légendes.

Je m’explique : En France ou ailleurs je suis toujours sortie avec les plumes mouillées ou ai supporté les courants d’air sans jamais tomber malade. Mais ici, j’ai beau ne pas croire à leurs légendes, systématiquement j’attrape une migraine et un rhume.

7a9d73824a9b8d6099193ee53d9a7e03

Se pourrait il que l’effet placebo marche lorsque autrui y croit suffisamment fort ? Le fait que tout le monde ici sache que les courants d’airs ou les cheveux mouillés rendent malade, fait qu’inconsciemment mon cerveau d’animal sociable se connecte à leur fréquence et persuade mon système immunitaire que je dois tomber malade ?

C’est une bonne question je n’en sais rien en tout cas TCHOUM faites gaffe aux courants d’air

Agathe, correspondante à Belgrade pas fière.

Publicités

Une réflexion sur “Courants d’air et danger de mort dans les Balkans

  1. Pingback: Réflexions Naives sur les Mécanismes de la Glande en Bosnie | Agathe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s