Agathe, les extrémistes et la propagande gay de l’Ouest

Une fois Agathe, était en Serbie en tant que représentante de la cause palmipède et elle a quelques souvenirs, dont un certain dimanche de septembre 2015 en plein centre ville de Belgrade.

On resitue.

Belgrade est la capitale de la Serbie, un joli petit pays d’Europe qui se trouve au sud de la Hongrie.
La Serbie était une république de Yougoslavie, un joli pays du centre du monde qui englobait un certain nombre des pays les plus propres de la région, les pays slaves. 🙂

srbija

La Serbie/Srbija

En Serbie il y a des jolies montagnes des jolies petites villes, les gens sont gentils du moins avec les oies et le soleil brille quand même souvent. Agathe ne s’attardera pas sur les conflits géopolitiques existant avec les voisins dans cet article.

Agathe donc, qui se trouvait par la force des choses un 20 septembre 2015 à Belgrade et voulait se balader dans le centre a constaté qu’il y avait un truc qui clochait.

 

Un truc clochait

Un truc clochait

La circulation était coupée, il y avait même des camions blindés sur la chaussée et des hélicoptères patrouillaient au dessus de la ville. Agathe en tant qu’oie a une certaine sympathie pour les poulets donc tant mieux.

Des poulets de partout

Le poulailler en uniforme

La circulation était coupée, des camions blindés occupaient la chaussée et des hélicoptères patrouillaient au dessus de la ville.

La basse cour du parlement

Coooot coot cot cot

cooot cot cot cot

La basse-cour du parlement

Guerre civile ? État d’urgence ? Visite du pape ? Rien de tout ça ! Une manifestation, d’homosexuels.

Agathe a demandé à des policiers si elle pouvait passer pour voir le défilé, et partout on lui a dit non. C’est parce que je suis une oie ?! S’est elle énervée. Non non moiedame, c’est parce qu’il fallait vous enregistrer avant 11h ce matin et récupérer un petit bracelet vert.
Un petit bracelet vert donc. Qu’Agathe, naïve, n’avait pas. Agathe a donc pris ses petites pattes palmées et a essayé par tous les moyens d’entrer à plusieurs barrages policiers, mais « ne ! » qu’on lui répondait. (C’était plus facile de voir le pape que cette gay-pride ! s’est dit Agathe)
Dans sa frustration, Agathe a eu la chance d’entrer en contact avec une gentille canne écrivaine avec qui elle a bien rigolé, qui l’a aidée à négocier avec les poulets en uniforme malheureusement infructueusement. « Que vous êtes beaux, et toi, tu es le plus beau de tous ! » disait elle à certains petits poulets mignons uniformisés rasés de prêt, « me laisserais tu entrer ? J’aimerais voir nos poussins, les soutenir, je ne leur casserai pas la gueule je le promets…. » mais même avec une vraie canne serbe, impossible de passer les différents barrages.

Agathe n’a pas vu le cortège. Mais Agathe a vu l’anti-manif, celle qui voulait purifier Belgrade, qui a suivi. Une poignée d’extrémistes orthodoxes entrain de chanter et répandre de l’eau bénite dans Belgrade. Agathe s’est fait la réflexion qu’avec leur barbes et leurs voiles intégraux, ils lui rappelaient d’autres extrémistes.

La purification de Belgrade

Amen

"C'est le diable déguisé, c'est ca??" (#LaCanneSerbe)

« Mon dieu qu’est ce que c’est que ça !! Le diable déguisé, c’est ça?? » (#LaCanneSerbe)

IMG_0717

pchhhhh

"Demokratija = Sodomija" (Agathe kif le panneau de gauche aussi où on voit un mec avec une croix pousser un homosexuel en Union Européenne)

« Demokratija = Sodomija »

A la fin, la gentille canne avec qui Agathe se baladait tout le temps a aperçu un présentateur de la télé locale. « Je le connais bien, puisqu’il m’a lâché au moment de mes procès contre les juges corrompus de ce pays » m’a t’elle dit, avant de l’apostropher tout sourire pour lui demander comment ça allait. « Ma foi, c’est pas encore la gay pride d’Amsterdam, mais tout s’est bien passé cette année ! » a t-il répondu.

Alors la Serbie, un pays homophobe et conservateur ? Pas tant si Agathe en croit ce qu’elle a entendu de ses contacts là bas. La Serbie n’est pas vraiment libre, et le pouvoir aime rappeler à son peuple qu’il a une police, des blindés, des hélicos et qu’il est présent et domine. Ce jour là clairement ils avaient une posture intimidante. Poulet pride ?
Il y a certes eu des carnages pas drôles du tout (#ConflitDeCanard) par le passé pendant les gay prides de Belgrade, mais pour répéter les mots d’un ami de là bas «Quand il y a des sujets sensibles en Serbie, souvent tout le monde s’enflamme pendant quelques temps puis après quelques années finalement tout le monde s’en fout».

Si tout le monde finit par s’en foutre alors peut être qu’un jour ça ira;

Bisous,

Agathe

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s